Fawzy Al-Aiedy, le bel hymen

Fawzy Al-Aiedy(2)066Pas besoin d’être bilingue, né des deux côtés de la Méditerranée, pour aimer cette galette, ses ingrédients, sa délicate cuisson… Il est des disques qui, rien que de savoir qu’ils existent, vous secouent les papilles gustatives et auditives. Pique la baleine, Tri Martelod, Brave capitaine… voici à la fois des chansons françaises puisées dans la tradition et leur miroir d’Arabie. Lui, c’est Fawzy Al-Aiedy, chanteur d’importance, joueur de oud et de hautbois, « né en Irak entre deux pluies ». Il vit à Paris depuis un quart de siècle. Elle, c’est la lyonnaise Évelyne Girardon, grande dame, grande voix s’il en est du répertoire traditionnel. On se souvient d’elle dans La Bamboche, Beau temps sur la province et pas mal d’autres formations. D’un côté ces chansons traditionnelles, donc ; de l’autre, en miroir, en regards, en presque noces, leur (re)création inspirée tant par la musique traditionnelle d’Orient que par l’univers artistique de Fawzy Al-Aiedy. An-dro et derbouka, bourrée, oud et bendir, mi folk mi Maghreb, sacrément envoûtant, joliment dansant… Fawzy Al-Aiedy(1)065Ce mariage est tant un beau et pertinent projet (le spectacle musical d’origine fut créé au Festi’Val de Marne en 2006) qu’une superbe réalisation. Il porte en son cœur, en son esprit, l’espoir de mutuellement se comprendre et est, à ce titre, œuvre de franche utilité publique. Sauf, bien sûr, si demain un gouvernement aux couleurs du chagrin, en mal d’électorat, nous explique, suite au si urgent débat sensé tous nous agiter, que la fameuse identité française ne peut s’accorder avec de tels mariages, que notre précieux patrimoine ne saurait en aucun cas se frotter à la richesse du monde…
Fawzy Al-Aiedy, Noces–Bayna, 2009 Victorie-Music

Publicités

2 novembre 2009. Étiquettes : , . Lancer de disque, Pour les mômes.

One Comment

  1. Évelyne Girardon, jolie tradition « Nos Enchanteurs… replied:

    […] (on se souvient qu’Évelyne Girardon avait, en 2009, croisé son chant avec celui de l’irakien Fawzy Al-Aiedy, sur l’album Noces-Bayna). Il y a en Girardon l’infini respect de ces trésors de la tradition orale. Et plus encore le […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :