Ferrat : l’entretien inédit de Thou Chant

Jean Ferrat (photo extraite de Chorus n°10, Francis Vernhet)

En page d’accueil du WebZine Thou Chant, depuis hier, un entretien, à ce jour inédit au grand public, réalisé le 30 avril 2002, chez Jean Ferrat, à Antraigues-sur-Volane, par Frédérique Gagnol, Marc David et Philippe Viallard. De presque 45 minutes, cet entretien fut réalisé en préalable à un débat sur la chanson, quelques jours plus tard, à A Thou bout d’Chant à Lyon. Médias, industrie discographique, artisanat… c’est un état des lieux de la chanson, sans concession.

C’est en exclusivité et c’est ici.

Marc David, Jean Ferrat et Frédérique Gagnol lors de cette interview (photo Ph. Viallard)

Parmi tous les hommages à Ferrat (beaucoup de journalistes, de programmateurs aussi, semblent avoir découvert Ferrat au jour de sa disparition…), on retiendra particulièrement cette émission spéciale de Là-bas si j’y suis, de Daniel Mermet, sur France-Inter. Lettre de « Là-bas hebdo » du 21 mars 2010 : « À notre grande surprise, notre émission hommage à Jean Ferrat du lundi 15 mars a été une des plus suivies de toute l’histoire (modeste et géniale) de notre émission, depuis une vingtaine d’années. Vous avez été nombreux à venir saluer la mémoire de Ferrat sur ce site comme sur le répondeur de Là-bas : il était impossible de diffuser tous vos messages. Pardonnez-nous, mais il aurait fallu plusieurs émissions… Depuis longtemps (1975), Jean Ferrat s’était dégagé de l’emprise du show-biz et de la télé, ce qui ne l’empêchait pas de rester populaire bien au-delà de sa famille politique, sans avoir besoin de s’abaisser au racolage médiatique. Par comparaison, le parcours de Jean Ferrat montre à quel point le système de la culture de masse, condamné à l’insignifiance, empêche le public d’acquérir les moyens de son émancipation. Qu’ils en soient ou non conscients, la plupart des collaborateurs de ce système sont aussi « engagés » que pouvait l’être Jean Ferrat, mais pas tout à fait du même côté de la barricade. Jean Ferrat fut de ceux qui s’adressent à ce que chacun a de meilleur et de plus digne. C’est la raison de cette reconnaissance fraternelle. Rendre hommage à Ferrat c’est continuer cette lutte-là, de ce côté-là. Jusqu’au temps des cerises ». Là-bas, 21 mars 2010.

On peut réécouter l’émission de Là-bas si j’y suis ici.

Publicités

24 mars 2010. Étiquettes : . Chanson sur Rhône-Alpes, Les événements, Thou Chant.

3 commentaires

  1. hervhe replied:

    Bonjour, Merci pour cet hommage à notre grand Jean FERRAT. La video inédite ne fonctionne que pour les 24 premières minutes…Si vous possédez l’intégralité de ces 44 mn, auriez-vous la possibilité de me la poster par MEGAUPLOAD ou autre moyen de téléchargement internet ? Merci d’avance et à bientôt.
    Hervé

    Réponse : Il semble y avoir à l’évidence un petiot problème technique. Que nous espérons réparer d’ici à quelques jours, en tronçonnant l’interview en deux ou trois séquences, cause à son poids (le poids des mots, le choc des propos…).

  2. Hervhe replied:

    J’ai réussi à télécharger l’intégralité de l’interview de Jean FERRAT. Merci et à bientôt
    Hervé

  3. aligant replied:

    pourquoi ne peut-on pas voir l’hommage à jean ferrat du 30 avril 2002.ou bien quelqu’un pourrait me l’envoyer. merci d’avance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :