La Baronne : entretien exclusif sur Thou’Chant

Sylvie Cobo, notre Baronne (photo DR)

« Bravo, Madame, vous êtes une tempête en marche qui balade sa voix multicordes par-delà la morosité. Comme une synthèse de Piaf, de Nina Hagen et d’Higelin. Voilà ce que vous êtes, peut-être. On se dit que c’est parfois trop beau. » Fin du siècle passé, début de l’autre, une étonnante chanteuse se titre de noblesse pour une voie (voix) royale. C’est La Baronne, alias Sylvie Cobo. On ne tarit pas d’éloges sur la dame (comme dans cet article extrait de Chorus), impressionnante en scène, femme-batterie au cœur battant, voix formée précédemment aux standards d’Ella Fitzgerald et de Sarah Vaughan. La Baronne a électrisé son public, déclanché un bouche-à-oreilles rare, épaté, étonné, subjugué.
Quelques années de scène, d’abord dans son épicentre rhônalpin puis bien plus loin, de tempêtes, et puis plus rien. La Baronne s’en est allé, gage d’amour, pour une autre vie, sous d’autres latitudes. Ça fait sept ans qu’elle est devenue québécoise et reconstruit sa carrière là-bas.
Pour deux concerts, forcément exceptionnels, à l’occasion de la vingtième édition du festival Les Oreilles en pointe, elle sera de nouveau parmi nous, les 6 et 7 novembre au Quarto d’Unieux (près de Saint-Étienne). On lui fera fête. Dans l’attente, on peut lire l’entretien exclusif qu’elle vient de donner au webzine Thou’Chant, dont le numéro 8 vient tout juste de sortir sur la toile. C’est ici.
Un numéro encore une fois bien nourri, qui nous parle tant des découvertes des Nuits de Nacre, à Tulle, que de cette formidable salle se spectacle qu’est le Café des Arts, à Grenoble. Qui nous fait découvrir une autre dame, elle aussi spectaculaire, de la chanson : Serena Hernandez, du groupe Les Janine-Pelikan. Plein de disques chroniqués (Valérie Barrier, Philippe Forcioli, Toufo, Kebous, Natacha Ezdra et bien d’autres), les échos de la chanson sur Rhône-Alpes… Et la chanson grande oubliée de nos manifs outragées. C’est sur le Thou’Chant et c’est là

Sur La Baronne, on lira aussi cet article publié par NosEnchanteurs.

Publicités

17 octobre 2010. Étiquettes : , . Chanson sur Rhône-Alpes, Interviews.

One Comment

  1. Ritsuko replied:

    Je l’ai vue sur scène en 1999 à La Rochelle et me demandais ce qu’elle était devenue après. Merci pour la bonne nouvelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :