Chant en champs (et vice-versa)

Prémilhat, donc. Par touches, tout au long de la semaine passée, j’ai tenté de relater cet événement. Retour aujourd’hui sur la matinée du dimanche, pour un « concerts » en basse-cour et mini-récitals dans l’étable…
Une mâtinée dans une ferme exemplaire, pédagogique, au domaine de la Ganne, avec des animaux que, même au salon de l’agriculture, vous ne verrez jamais pareillement : chèvres alpines, chèvres du Rove, boucs nains, moutons mohairs, vaches des Highlands, poules noires du Sussex, coqs Brama… et chanteurs tous terrains, avouez que la scène vous est inédite.
En talons, en baskets, en bottes même, ils sont venus. Y’a le public, de tous âges. Des gamins bien sûrs, des adultes, des aînés aussi. Des animaux, jouant eux à domicile. Et ces autres mammifères, donc, toujours ceints d’une guitare, voire d’un accordéon. Au programme de ce tour de champs, Christopher Murray, Michel Grange, nos deux amis d’Acorps de rue et la jeune et pétillante Pauline Paris. Ainsi qu’Emmanuel Monnet, remarquable prof de musiques traditionnels au Conservatoire de Montluçon, qui fera duo impromptu avec Murray. Un délice faut-il dire. Les animaux (là, je parle des résidents habituels de la ferme) sont tous plus étonnants les uns que les autres, à croire qu’il ont fouillé les malles pour en tirer d’improbables costumes, de lourds manteaux pour les vaches. Et emprunter les cornes à d’incommensurables cocus. Les poules, les coqs rivalisent de beauté en des tenues incroyables, improbables mais réelles. Parmi ces gallinacées, Michel Grange reprend Les Oiseaux de passage et autres succès du père Brassens. A l’étable d’à coté, les Acorps rue ont trouvé un coin dans le foin, avec les chèvres : le public s’agglutine tant bien que mal dans ce lieu étroit et sombre pour mieux chanter avec eux J’veux du soleil ! Y’a vraiment que les chèvres qui ne soient pas gênées. Pauline Paris, elle, prendra l’air face à des ruminants lui disputant la vedette. La vache, c’est qu’elle a de l’aplomb, la parisienne : plus aucune scène ne lui résistera désormais ! (photos Catherine Cour)

Publicités

8 novembre 2010. Étiquettes : , , , , . En scène, Mes nouvelles Nuits critiques.

3 commentaires

  1. Melocoton replied:

    Et pour ces sympathiques photos on l’appellera dorénavant Catherine basse-Cour.

    Réponse : Basse-Cour mais Grande Dame. Mes salutations à Cat’ MK

  2. Cat replied:

    Bonjour Yves, bonjour Michel 🙂

    C’est Michel Grange (là aussi, le bien nommé) qui a revendiqué le premier le titre de « chanteur tous publics et tous terrains »… moi, je me contente d’être une poulette admirative !

    Et merci pour ces reportages, Michel, qui, je l’espère, vont donner envie à ceux qui les lisent de venir nous rejoindre à Prémilhat l’année prochaine
    … Même aux Belges casaniers… hein ?
    Parce que cette année, il y avait « ton » Rémo Gary, Melo !
    Nananère !

    Et que l’année prochaine, si Jean-Michel Tomé se risque à nouveau dans l’aventure, il se peut que la vedette du festival soit Francesca Solleville… et que c’est grâce à toi, Yves, que j’ai commencé à l’apprécier 🙂

    Alors… ?

  3. Highland de la Ganne replied:

    Bonjour,

    Bravo Michel pour ton article sur ma ferme, nous avons passé une superbe matinée.
    Juste quelques petites rectifs : Moutons mohairs => Chevre Angora, Poule noires du Sussex => en fait elles sont blanches, bon je reconnais que je pinaille mais ne vexons pas mes bestioles sinon j’ai le droit à une revolution dans la cours de la ferme.
    Petite info pour ceux qui souhaitent des photos de cette matinée, j’ai une page facebook : highland de la Ganne, rubrique photo.

    A l’année prochaine à Premilhat
    Guillaume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :