Le vent dans les voix d’Évasion

C’était l’an passé au off d’Avignon, théâtre Les Lucioles, pour leur nouvelle création, Du vent dans les voix. Qui sort ces jours-ci en bacs, dans une version CD + DVD.

« Tant qu’il y aura des hivers / Il y aura des printemps… » (photo DR)

Vingt ans qu’elles chantent et nous enchantent, qu’elles colorent la chanson des atours du monde, qu’elles abondent notre réflexion des espoirs, de la douceur et de la colère des peuples. En version française comme en version originale arabe ou catalane, russe ou brésilienne, en breton comme en espagnol, en japonais comme en des tas de langues et idiomes parlés dans chacun des continents. Vingt langues au total…
On les a vues grandir, prendre la nécessaire assurance. On les a vues un jour tenter leur propre langue française, maternelle ou d’adoption pour dire sans ambages ce qu’elles ont sur le cœur. On les a vues, soutenues dans leurs différents spectacles, à chaque nouvelle étape.
Et les voici, vingt après le phénomène socioculturel où elles furent alors cantonnées, ghettoïsées presque. Les filles sont depuis belle lurette devenues femmes, plus même : grandes dames. Là, elles se permettent Du vent dans les voix. Et plus encore de la joie, du ludique et du rire dans leur tour de chant.
Ce sont elles, Laurence, Anne-Marie, Nathalie, Soraya et Gwenaëlle, qui vous accueillent et presque vous placent, parées de leurs chants de bienvenue. Délicate attention vraiment… Puis alternent des chants indignés par la marche du monde et d’autres de joie, dans une légèreté nouvelle, presque inespérée. C’est sans doute là que l’Évasion nouveau est à trouver. Sans être cour de récréation, la scène est cette fois-ci comme aire de jeu et les chanteuses gamines, complices, camarades de jeu. C’est joyeux, sans jamais rien abdiquer du fond, sans oublier propos cinglants et chansons. C’est vrai qu’on peut rire à gorges déployées en « canta la liberta » !
Nos cinq ne nous parlent que d’elles. Et par elles que de nous. De leurs désirs d’avenir quand, ensemble, toutes jeunes filles, elles s’y voyaient déjà. Rêves fous d’amour et de richesse, de gloire, de bonheur assurément. De liberté, d’égalité, de fraternité… Toutes, point de départ, ont grandi dans le même quartier. Et chacune, à partir de là, de se farder le réel, de réinventer autre chose, marin en haute-mer ou Gavroche ou épouse du Che… « Tant qu’il y aura des hivers / Il y aura des printemps… » Les filles sont étonnement mobiles, gagnant tout l’espace à leur cause, à leurs jeux, leurs déambulations. Même le clavier de Serge Besset est mobile, qui va, qui vient, glisse sur cette piste nappée de notes, inondée de chants. Par des chansons en d’autres langues, on peut avoir la furtive impression que nos cinq baissent la garde, butinent le futile. Il suffit d’un texte pour savoir que notre distraction n’est pas la leur, que derrière des notes joyeuses se cachent toujours, avec le même entrain, des mots acérés, résolus. Elles se parent des langues et des cultures. Des religions aussi ? « Que de crimes ne commet-on pas / Pour un dieu qui n’existe pas ! » reprennent-elles à Entre 2 Caisses. Avec la même assurance, avec leur force multipliée, elles empruntent pareillement à Bühler son Vulgaire. Car la première liberté qu’elles ont en tant que femme est celle de la parole : elles disent et chantent sans entrave.
Sûr que leur chant ne passera pas souvent à la télévision, qu’il ne participera pas à l’Eurovision de la Chanson (l’imaginez-vous en direct devant toutes les nations ?). Sur que leur rêve de liberté n’est paradoxalement pas grand public, mais qu’il est doux à nos oreilles, qu’il est salutaire à nos vies. Qui plus est sans violence, avec le sourire, la gaieté. Dieu que ce combat est joli…

Évasion, Du vent dans les voix, 2001, Vocal26/L’Autre distribution. Sortie de l’album le 12 septembre. Le site d’Évasion, c’est ici. Evasion donnera un tour de chant à cappella sous les platanes de la Bastide de la Salle, à Bouc Bel Air (13), le dimanche 18 septembre à 18h, festival « Voix sous les Platanes ». Trois concerts gratuits du groupe Evasion en Ile de France : le mardi 20 septembre à la salle Jean Mermoz d’Ecuelles (77), le mercredi 21 septembre à la Maison des Métallos, 94 rue Jean Pierre Timbaud, 11eme à 20h, le jeudi 22 septembre à la salle polyvalente « La Campélienne » de Champeaux (77). Les 20 et 22 sont organisés dans le cadre de la présentation de saison de Act Art 77, ouverture des portes à 19h30. Le 21 est l’occasion de fêter la sortie de ce 6eme et double album/dvd d’Evasion.

Publicités

10 septembre 2011. Étiquettes : . Chanson sur Rhône-Alpes, En scène, Lancer de disque, Mes nouvelles Nuits critiques.

2 commentaires

  1. andré replied:

    Dans le spectacle « Des nuits noires de monde », avec Michèle Bernard, elles étaient aussi merveilleuses.

  2. Cat replied:

    Un complément d’une info qui figure déjà ci-dessus, pour les habitants de Marseille et sa région :
    Le dimanche 18 septembre, à Bouc-Bel-Air, le festival est gratuit :
    C’est le 4ème festival « Voix sous les platanes » à la Bastide de la salle – Place des maronniers. Ça commence à 16 heures par
    – « Voice Gang » (un groupe de jazz vocal)
    – Ensuite il y a Hombeline (une chanteuse que je ne connais pas mais dont on m’a dit beaucoup de bien)
    – Et les vedettes : « Évasion », dans leur spectacle « a capela »
    Elles sont programmées à 18 heures
    Renseignements au service culturel de la mairie
    04 42 60 68 78

    J’espère qu’elles auront déjà à vendre leur nouveau DVD du spectacle « Du vent dans les voix » !

    Et sinon, elles reviennent dans la région, justement pour le spectacle « Du vent dans les voix », le vendredi 2 décembre au théâtre « Le sémaphore » à Port-de-Bouc…
    Où elles étaient passées pendant l’hiver 2009-2010 avec Michèle Bernard dans « Des nuits noires de monde », justement !

    Et je suis d’accord avec André : elles y sont formidables !
    Le spectacle tourne encore un peu, mais il entame sa troisième année d’existence (il a été re-créé à Avignon pendant l’été 2009) et il n’est plus beaucoup programmé. Courez le voir si vous en avez l’occasion !

    Bons spectacles, bonnes rencontres
    Cat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :