Emma, clown et chanteuse, extra et lucide

De notre envoyée spéciale Catherine Cour, Istres le samedi 24 septembre 2011,

Ça faisait un moment que je désirais voir un spectacle d’Emma la Clown, en entier. Je l’avais vue et entendue chanter cinq minutes sur le dévédé n° 1 de « Tranches de scènes » consacré à Anne Sylvestre. Fort jolie voix… Certes, le bouche-à-oreilles des collègues de Barjac est élogieux à son sujet, mais je ne sais pas si j’aurais fait quatre heures de route pour aller la voir si…
Si je n’avais pas, d’abord, pu la croiser « pour de vrai » à l’Européen, à Paris, le 22 janvier dernier. Elle était une des quatre invitées d’Anne Sylvestre et j’avais hérité du rôle de son « faire valoir » ! D’une cornemuse en pièces détachées aussi, et de l’envie irrésistible de voir ce que cette nana pouvait raconter si on lui laissait un peu plus de temps ! Je viens d’en avoir la preuve : elle est pleine de ressources et d’invention ! On sent qu’elle s’éclate à dialoguer et à improviser avec le public
J’avais repéré depuis longtemps ce spectacle, à Istres. La scène du théâtre de l’Olivier s’était déplacée, ce jour-là, jusqu’à la plage de la Romaniquette, au bord de l’étang de Berre. Il faisait beau, pas trop chaud, avec juste ce qu’il faut de vent pour qu’on se sente bien.
Mais que venait faire cette caravane juste en plein milieu de la plage ?
Une centaine de chaises étaient posées devant, en arc de cercle. Sur le sable, un grand tapis, des coussins sur lesquels on nous incite à aller s’asseoir (les adultes ! pas les enfants : Emma est un clown pour adultes, ne confondons pas !). J’ai évité le premier rang, ayant encore en mémoire le spectacle parisien !
Le public commence à s’installer… la fenêtre de la caravane s’ouvre et Emma dirige la manœuvre, la commente. Quand elle estime que tout le monde est là… Bing ! La cloison de la caravane s’ouvre, se déploie et le plateau est dévoilé. C’est le salon d’une voyante extra-lucide tel qu’on l’imagine. Emma occupe tout l’espace, y compris et à s’y choisir une « cliente » pour prédire son avenir. L’heureuse élue bénéficie de toute l’attention d’une vraie voyante extra-lucide, de cadeaux, de conseils destinés à rendre possible ce qu’Emma a détecté dans son futur : l’arrivée d’un prince charmant moderne qui lui apprendra ce qu’est vraiment l’amour et transformera sa vie. Que ce futur radieux soit conditionné par le port d’un sachet de tisane contre la peau ou d’un collier « magique » autour du cou ne sont que des inconvénients mineurs et temporaires.
Je ne vais pas dévoiler le reste du spectacle, les gags, les jeux de mots, les personnages qui interviennent, les effets spéciaux, les truquages… Je vais juste vous dire qu’Emma est drôle, qu’elle sait rebondir et tirer profit de tous les mots échangés avec le public. On sent qu’elle maîtrise l’art de l’improvisation, du spectacle de rue. Un moment chanté permet de constater qu’elle pourrait sans difficulté basculer du côté obscur de la Force et devenir « chanteuse » à temps complet.
Mais certainement que l’attrait du dialogue, de l’imprévu est trop fort pour lui faire abandonner sa carrière de comédienne-actrice-danseuse-chanteuse-metteur en scène-mime…
Je ne m’en plaindrai pas !
Elle propose en parallèle un tout autre spectacle : une conférence qu’elle donne en duo avec la pédiatre et écrivain Catherine Dolto. Les vidéos des extraits du spectacle, sur son site, ont l’air jubilatoires. Je compte d’ailleurs bien aller jubiler avec elles le 12 novembre à Cavaillon !
Et si votre route vous amène à croiser la caravane d’Emma, un conseil : suivez-la et faites halte avec elle sur une place, un bout de chemin, une plage, un champ… et demandez à Emma de prédire votre avenir. Je ne suis pas voyante extra-lucide pour deux sous, mais je peux vous prédire que vous ne le regretterez pas ! D’ailleurs je me suis bien juré que la prochaine fois que ça m’arrivera, je m’installerai au premier rang. Des fois qu’Emma me choisisse comme sujet d’étude !

Publicités

14 octobre 2011. Étiquettes : . Catherine Cour, En scène.

2 commentaires

  1. Odile replied:

    Vous nous donnez bien envie d’aller écouter cette Emma là !
    Mais nous arrivons en période froide, et les coussins près d’un champ ou au bord de l’eau… On ne risque pas de prendre froid ?
    Merci Catherine pour cette invitation très réjouissante !

  2. Cat replied:

    Bonjour Odile
    Et une nouvelle patiente pour Emma !
    Je suis sûre qu’elle a prévu les conditions climatiques hivernales et qu’elle va peut-être envisager les halles couvertes pour son spectacle.
    Quelques marrons grillés, une gratinée et un petit verre de vin chaud par là-dessus et hop ! De quoi voir l’avenir, c’est entendu ! Mais en rose, en plus !
    Pas d’excuses pour ne pas aller voir le spectacle…
    Et puis applaudir, ça ne réchauffe pas que les mains; ça réchauffe également les cœurs !
    Cat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :