Michel Sardou : bientôt l’arme à gauche ?

Michel Sardou, en Hollande pour 2012 ? (photo DR)

« J’ai mis mon costume, ma cravate, ma Légion d’honneur. L’huissier m’a conduit dans les jardins où m’attendait le président. Et là j’ai vu Nicolas Sarkozy, en short et en chemisette, avec un jus d’orange à la main. Et tout de suite il m’a dit : Mon mimi qu’est-ce que t’es allé dire ? » Mimi, c’est notre Michel Sardou à nous, celui des Bals populaires et des Lacs du Connemara, et c’est lui qui raconte au Parisien libéré sa « convocation », un lundi de Pentecôte, à l’Elysée, par un président marri que notre chanteur national ne le soutienne plus (dans un entretien au même Parisien, Sardou avait auparavant désavoué quelque peu son ami Nicolas en déclarant « Quand on vous promet quatorze réformes et que l’on n’en fait pas une… Je suis déçu »). Mimi assure avoir répondu à Nico qu’il « attendait autre chose de lui. » Et de poursuivre : « Je suis reparti et il me fait toujours la gueule. Il est très rancunier. »
Sardou ne sera donc plus sur la photo. Encore un de moins ! Déjà qu’il y a notoirement de l’eau dans le gaz entre Sarko et Johnny, depuis que notre petit Président s’était fait porter pâle au concert de Johnny du 14 juillet 2009 sous la Tour Eiffel (concert pourtant voulu par Sarko et ayant coûté 1,9 million d’euros aux contribuables que nous sommes). On avait dit à l’époque de notre rockeur soupçonnait Carla d’avoir conseillé à son époux de s’afficher avec des stars plus intellos que lui (on ne sait si elle parlait alors d’Enrico Macias, de Mireille Mathieu, de Didier Barbelivien ou de Grégoire). Et comme Jojo est, lui aussi, très rancunier… Exit aussi Cheb Mami, autre soutien de Sarko, condamné à la prison ferme pour gynécologie sauvage, et Faudel, déçu du sarkozysme, qui vient de se reconvertir dans la restauration rapide (du raï-burger ?), exit Doc Gynéco qui, malgré son titre (de gloire), n’a même pas ausculté Carla le moment venu. Ne restera-t-il plus, comme visiteurs, que Jean Réno et Christian Clavier ? Okéééé !
Quand même, c’est pas la peine d’avoir recruté sur casting la belle Bruni si les chanteurs et autres gens de culture abandonnent tous Nicolas. L’orchestre du Titanic resta, lui, fièrement à son poste, jusqu’à plus soif. Eux quittent le navire. Sardou envisage même de voter socialiste à la prochaine… (comme on lui demande « Vous ne voterez pas à gauche tout de même ? », il répond « Pourquoi pas ? » – in Libération et Le Parisien)
On imagine alors Sarkozy fredonner de colère « Ne m’appelez plus jamais France / La France elle m’a laissé tomber / Ne m’appelez plus jamais France / C’est ma dernière volonté. » Et Carla de soupirer, tout en berçant sa gamine : « Douce France… »


Publicités

25 octobre 2011. Étiquettes : , , . Saines humeurs.

5 commentaires

  1. Michel TOUTOUS replied:

    Tout fout le camp ! Même le gentil Michel Drucker avoue être allé voter aux primaires socialistes…

  2. Gral replied:

    Il lui reste quand même Gilbert Montagné et Mireille Mathieu.

    Réponse : C’est vrai. Et je ne suis pas certain que Gilbert Montagné voie l’exacte étendue du désastre… MK

  3. henri replied:

    Sardou votant socialiste… tant qu’il ne se tourne pas vers la Marine ! Il se définissait il y a un moment comme « bonapartiste », ou anarchiste de droite. S’il n’avait pas pondu cette horreur, « Je suis pour », en dépit de chansons beaufouillardes, on lui aurait pardonné à l’époque. Sardou, c’est une bonne voix, mais mal utilisée.

  4. Rejanie13 replied:

    Mdr
    Suis pas sure d’être ravie de voir Notre Sardou national voter Socialo, mais bon faut choisir le moins pire 🙂
    Nicoléon (Nicolas par sa mère Napoléon par ses rêves) avait terriblement forcé le trait bon copain, le pote à « Toulmond »… s’est fait des copains VIP patiemment en vue d’aller au pinacle en 87?
    Alzheimer les guettait-il tous ? je ne saurai dire, mais le reveil (si réveil il y a eu ) ne sera que le temps d’un autre miroir aux alouettes

  5. Eliane BONUFASSI replied:

    « J’ai mis mon costume, ma cravate……… »

    -Mais il perdit le privilège de
    S’aller vêtir à la six-quatre-deux,
    Car ça la fout mal saperlipopette
    D’avoir des faux plis, des trous à ses bas,
    De mettre un ruban sur la salopette.
    La légion d’honneur ça pardonne pas. – (dixit le grang Georges)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :