Chanson : nouvelles des marchés financiers…

Ça sent la date de péremption. Gérard Lenorman se refait une santé, à savoir qu’il vient de sortir un disque de reprise de ses propres titres. Ils y sont tous, même Si j’étais président (il parle de l’Elysée, pas du camembert). Le concept présidant à ce retour est que les titres sont tous en duo, les Duos de mes chansons, avec des stars du moment (Grégoire, Zaz, Roch Voisine, Tina Arena, Anggun, Stanislas, Maurane, Patrick Fiori…), pour bien valoriser notre Gégé, pour montrer qu’il est toujours dans le coup. Le coup des duos, Hugues Aufray l’a fait la dernière fois. Fallait donc innover. Son nouvel album, Troubador since 1948 (le titre de l’album en anglais, c’est d’un chic…), n’est en conséquence composé que de vieux titres de ses débuts, les siens (CélineSantiano…) comme d’autres (Les portes du pénitencierJ’entends siffler le train…), mais réarrangés, aux orchestrations plus sonores, « moins gratte-sèche » qu’à l’origine. Originalité donc. Pour radios et télés, ça comptera dans le quota des nouveautés.

Le club très fermé des grands labels discographiques, ceux qui font la pluie et le beau temps dans les radios et télés, s’est encore plus refermé. Universal vient d’avaler tout cru EMI. Concentration donc. Déjà que ces labels investissent à présent deux fois moins d’argent dans la découverte de nouveaux talents, dans le déroulement de carrières, ça nous prépare des lendemains qui chantent moins. A l’exact unisson de cette crise des marchés qui n’amène aux pauvres pékins que nous sommes que misère. Misère donc pour tous ces « petits » artistes en quête de gros label, le Graal n’est définitivement pas pour eux : ils ne sont pas assez modernes. Etre moderne de nos jours c’est ne parler que de fric. Pas pour en quémander, laissez ça aux gueux et aux manants, aux rmistes, aux indignés. Non, pour se féliciter de notre monde d’affaires qui va comme autonome, qui spécule et profite, rachète et vend à tour de bras, d’un dynamisme qui nous laisse sans voix.

Ces grosses sociétés discographiques, représentant la filière musicale, viennent de conclure un accord avec les radios, justement. Qui prévoie de nouvelles mesures “en faveur d’une exposition accrue des chansons d’expression originale française” . C’est ce que nous annonce le CSA. Désormais, la période durant laquelle une chanson bénéficie de la qualification “nouvelle production” est portée de six à neuf mois afin de lui offrir une exposition plus longue. Quelle aubaine ! De l’Obispo et du Sardou sur une plus longue durée… Et seuls les titres dont la durée de diffusion sera d’au moins deux minutes (contre une actuellement) seront prises en compte par le CSA, ainsi que ceux d’une durée inférieure à deux minutes dès lors qu’ils seront diffusés dans leur intégralité. Cette dernière mesure vise les radios qui contournent la règle des quotas en se contentant de diffuser de courts extraits. Rappelons que les radios privées ont des obligations minimales en matière de diffusion de chansons d’expression française : le CSA est chargé de veiller au respect de cette disposition. Selon la loi, les quotas imposent 40% de chansons francophones dont 20% de nouveaux talents ou de nouvelles productions pour les radios généralistes. Pour les radios spécialisées dans la mise en valeur du patrimoine musical, le quota est fixé à 60% de chansons françaises dont 10% de nouvelles productions. Enfin pour les radios jeunes, le plancher est de 35% de chansons françaises mais avec 25% au moins de nouveaux talents.

J’ai comme dans l’idée que, pour ne citer qu’eux, Gérard Lenorman et Hugues Aufray, « nouvelles productions » donc seront plus encore exposés en radios et télés. Les artistes n’étant pas sous contrat avec les gros labels peuvent toujours se brosser : leur exposition, elle, sera toujours pareille : zéro !

Publicités

26 novembre 2011. Étiquettes : , . Saines humeurs.

5 commentaires

  1. Gimenez replied:

    Mon chez ami, en parlant de Gérard Lenorman et de Hugues Aufray, vous dépensez votre temps et le notre à parler de choses futiles et sans intérêt. Pourquoi ne pas parler de MacDo, de Carrefour et de Darty tant que vous y êtes?
    Il me semble que la vérité consiste à parler de ceux que vous aimez.

  2. Gilbert Laffaille replied:

    Et Dave aussi vient de faire pareil…

    Réponse : Nos « grands » artistes sont formidables… MK

  3. christian pierredon replied:

    Pourquoi pas monter un media sur le net spécialisé chanson de qualité ? C’est à notre portée non ???

    Réponse : Chiche, on en discute ? MK

  4. Eliane BONUFASSI replied:

    Comme j’aimerai savoir écrire ce que vous nous dites. Il est bien vrai que le domaine de la musique n’est pas différent du reste : uniformisation et mauvais goût pour tous.
    Quelle horreur, le moral est en berne.
    C. Pierredon et MK parlent d’un média chansons de qualité… Grand soupir profond de ma part… Et si c’était vrai ?

  5. David replied:

    Ce média sur la chanson de qualité existe ! Il s’agit du blog de Fred Hidalgo (ex-« Chorus ») http://sicavouschante.over-blog.com/
    Par contre, que vous n’aimiez pas Lenormand, Aufray, Obispo ou Sardou est votre droit mais vous avez aussi le devoir de respecter ceux qui les écoutent et qui ont fait leur succès (et oui, ne vous en déplaisent, ils ont vendu quelques galettes)…
    Merci

    Réponse : Avant de porter un quelconque jugement de ce type, prenez le temps, cher David, de lire les 650 articles de ce blog. Et de bien tourner votre clavier sept fois dans votre bouche avant d’écrire. Si j’ai le « devoir » de respecter (c’est relatif), j’ai aussi le droit de dire les faits et de portez des jugements. La liberté est ainsi faite, cher ami ! Je pense que ce blog n’est pas fait pour vous, tant pis. MK (ex Chorus)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :