Rémo Gary jette l’encre

Rémo Gary à Saint-Denis-les-bourg en avril 2009 (photo Jean-Paul Thouny)

Disque-livre ou livre-disque ? Les frontières sont de plus en plus poreuses chez Rémo Gary qui repousse chaque fois les frontières de sa création. Depuis qu’il s’est affranchi de son (petit) label, qu’il est seul maître à bord après dieu (mais dieu n’existe pas), il peaufine à dessein et dessine à peaufin des objets de culture. Pas des produits, non, en tous cas pas manufacturés, ou si peu. Où la main de l’acquéreur participe et finit le travail. Hier, il fallait couper soi-même les pages de La lune entre les dents ; aujourd’hui il faut comprendre, trier puis coller avec soin les vignettes pour illustrer Jeter l’encre, livre pour enfants plié avec tout le soin de l’artisan. Rien que pour le travail d’imprimerie, on en ferait tout un billet. Cet art-là, si beau et si ludique, pas sûr que l’imprimerie nationale en soit encore capable…
Ce sont des livres et les mots qui y sont imprimés sont beau. Mais pas que beau, c’est pas bateau. Ils sont habiles, malicieux, joyeux et généreux. Inquiets aussi, et engagés dans le temps présent. C’est tout Gary.
Ce sont des livres et, cadeau, ce sont des disques. Ou le contraire. Et c’est du Gary, voix frêle et forte à la fois, tendre et passionnée. Qui ne lâche pas son os. Qui mâche ses mots sans jamais abdiquer la moindre de ses idées.
Vous connaissez, je suppose, La lune entre les dents. Ou alors vous ne connaissez pas encore Rémo Gary. Moi je viens vous parler de Jeter l’encre, sorti avec grande discrétion avant l’été 2011, du Gary « jeune public », peut être plus accessible mais qui ne change rien à rien, un opus qui n’a presque rien d’une parenthèse, un qui, tel le feu, couvait depuis longtemps sous la cendre. Rémo y propose pas moins de partager avec nos enfants un bout de complainte, à savoir « partager la plainte collective qui pourra construire demain » : « Que réclame-t-on au monde, quels désirs engageons-nous qui seraient universels. La lutte des petits… qui montrerait le chemin. Un chemin pavé de bonnes intentions, comme les cailloux du Poucet. Pour gagner, pour regagner la maison commune. »
A l’heure où les merveilleux libéraux conservateurs, aux States comme chez nous, dissuadent comme ils peuvent les jeunes d’aller voter, de dire leur avis, de participer au collectif, par peur d’être par eux jetés, Rémo Gary fait tout le contraire. En certains pays, il serait fusillé.
Ceci dit, ça ne vous dit rien du contenu, des p’tites grandes chansons du dedans de ce livre-disque. C’est du Gary vous dis-je et gare au Gary ! C’est rien que du bon. S’il vous reste deux trois sous, dix-sept euros sur votre budget de Noël, allez-y !

Rémo Gary, Jeter l’encre, 2011, Jean-Pierre Huguet éditeur. Le site de Rémo Gary c’est là. Vous trouverez ici d’autres billets sur Rémo Gary parus dans NosEnchanteurs. Pas de vidéo disponible correspondant à ce travail « pour enfants ». Pour le plaisir d’écouter un titre de Gary, voici Des coups d’pied au coeur extrait du disque Même pas foutus d’être heureux (Juste une trace/L’Autre distribution) de 2007.

Publicités

28 décembre 2011. Étiquettes : . Chanson sur Rhône-Alpes, Lancer de disque, Pour les mômes.

2 commentaires

  1. Odile replied:

    Vous avez mille fois raison Michel pour ce « joli papier » sur Rémo.
    Artisan du verbe, et un imprimeur qui fait de l’artisanat !
    Il y a une semaine, je le revoyais pour la troisième fois, chez l’habitant.
    Assis à un mètre de lui, privilège de ces lieux magiques.
    Attention cœur sensible, on n’en ressort pas indemne !
    Mais il y a Des coups d’pied au cœur qui se perdent si vous n’allez pas l’écouter.

  2. dieta replied:

    Voilà presque vingt années que Rémo Gary imprègne les scènes françaises d’une poésie exigeante et engagée… pour aller à la rencontre des autres.

  3. martine replied:

    Rémi (oups!) Rémo est de par chez moi et je ne rate pas l’occas d’aller le voir dès qu’il passe… Un talent en dehors des sentiers battus, mais son chemin est loin de s’arrêter là, j’vous l’dit !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :