Charden, 48 ans de service ; Stone, 46

L’année commence bien et l’information est d’importance qui ne saurait être passée sous silence. Le Journal officiel de la République française vient de publier la liste des promus du 1er janvier de la Légion d’honneur. Et savez-vous quels chanteurs émérites, ayant rendu un service à la nation, se l’adjugent ? Vous ne le croirez pas… Stone et Charden, si, si, dont on vient de retirer les bandelettes pour l’occasion avant de les remettre dans leur sarcophage. Sorties du formol, ces deux momies vont être lestées de ce pendentif-là, le temps de les exhiber.
C’est sur proposition du Ministère de l’aculture que « M. Charden (Jacques, André, Gilbert, dit Eric), auteur, compositeur, interprète, 48 ans de services, et Mme Magliulo né Gautrat (Annie, Claudine), dite Stone, chanteuse, 46 ans de service » entrent ensemble parmi les grands serviteurs du pays.
Ah ! Stone et Charden ! Ça ne dira rien aux moins de trente quarante ans. Ça remonte à la première moitié des années soixante-dix. « Il y a du soleil sur la France / Et le reste n’a pas d’importance ». Le duo de guimauve, immuable comme alors l’était Le prix des allumettes. Ils accumuleront ensemble des tubes (Le seul bébé qui ne pleure pas et L’avventura, en 1971 ; Il y a du soleil sur la France, en 1972 ; Made in Normandie et L’amour, pas la charité en 1973) avant de disparaître dans un légitime oubli. Les derniers signes de vie « artistique » de Charden le seront en 1979 par le générique des séries animées japoniaises Albator 78 et San Ku Kaï… Ils sont toutes nos années Guy-Lux, l’apprentissage de la pure crétinisation, l’archéologie des musiques de supérettes, le bonheur aseptisé… Mais la nostalgie est ce qu’elle est et Stone et Charden, depuis longtemps divorcés, rechanteront ensemble, la main dans la main et le sourire de rigueur, leurs tubes d’antan dès les années quatre-vingt-dix afin d’améliorer leur quotidien de jeunes retraités. Ils ont été, bien sûr, de la tournée Age tendre et têtes de bois.
Largement de quoi mériter du pays ? Pas sûr mais il n’est pas dit que le légion d’honneur ne doive récompenser que le seul mérite intellectuel. Et puis ça fait toujours deux voix de plus au petit, tout petit Nicolas, en avril prochain…

On lira ici La légion d’honneur, l’article le plus lu à ce jour sur NosEnchanteurs. On se demande pourquoi…

Publicités

1 janvier 2012. Étiquettes : . Saines humeurs.

18 commentaires

  1. Philippe replied:

    L’année commence bien, ça promet !
    Bonne année à vous, Michel.

  2. christian pierredon replied:

    bientôt il va donner la légion d’honneur aux cafards de l’Élysée…
    Je pense qu’il leur a donné la légion d’honneur parce qu’avec leurs tubes niais, ils ont du faire fuir beaucoup d’étrangers de France. Du travail en moins pour Claude Géan…

  3. tl replied:

    Merci monsieur le ministre de l’aculture. Autant primer les vaches, de Normandie of course, au point où en est !

  4. thalie replied:

    on donne maintenant la légion d’honneur à n’importe qui ! NAPOLÉON avait institué cette distinction pour des gens qui s’étaient distingués par des faits glorieux. ACTUELLEMENT la FRANCE SE DÉGRADE !

  5. Eliane BONUFASSI replied:

    qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqu’elle honte !!!!
    Et c’est bien plus que 2 voix car il y a les fans. Hélas il y en a un paquet, plus que pour des Leprest en leur temps. La vidéo n’est pas nécessaire, je pense, pour les lecteurs de NosEnchanteurs.

    Merci de nous (de vous) indigner un peu plus,si besoin est, et les sujets ne manquent pas.

  6. Emmanuel Guilloteau replied:

    Toujours le mépris de la culture de la part de notre cher gouvernement. Après Barbelivien et Mireille Mathieu, Stone et Charden dont la poésie des textes (à décoiffer Charles Baudelaire) était digne du niveau d’un médiocre élève d’école élémentaire :
     » Tous les avions sont des oiseaux
    Toutes les vagues sont des bateaux
    J’attendrai n’importe quel train
    T’as du chagrin « 

    Mais c’est du niveau de Sarko et de sa troupe ! Peut-être est-ce une suggestion de la tête pensante Nadine Morano ou du très sensible Claude Guéant ? Ou du boute-en-train Hortefeux ? Ou de l’humaniste Besson ?
    Politique et culture sont décidément deux mondes bien à part ! »

  7. Alain A. Pauwels replied:

    On l’a échappé belle ! Si Clo-clo avait encore été vivant, il siègerait maintenant à l’Académie…

  8. Michele Durand replied:

    Beurk ! Cette distinction était si je ne me trompe pas… réservée à des personnes qui s’étaient distinguées par des faits glorieux.. on brade les médailles… mes ancêtres de glorieux militaires doivent se retourner dans leurs tombes ! A pleurer de honte !

  9. Michel TOUTOUS replied:

    Quand je pense que l’Aventura c’est aussi le titre d’un film d’Antonioni…

  10. DEBARD Gérard replied:

    Je veux croire que la Légion d’Honneur attribuée à Stone l’est, en réalité, à Madame Annie GAUTRAT, membre du Conseil d’Administration de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité). Quant à Charden, je n’ai pas d’explication !!!!
    Bien cordialement
    Gérard DEBARD

    Réponse : Si on lit la presse people des dernières semaines, on apprend qu’Eric Charden souffre d’un cancer et, en conséquence, a dû arrêter sa carrière et l’enregistrement d’un nouveau disque de reprises de duos célèbres (Les gondoles à Venise, etc). Mais soyez sûr que les 48 et 46 de services le sont bien au titre de leur brillante carrière artistique. MK

  11. Papa Momo replied:

    La légion d’honneur est devenue au fil du temps la légion d’erreur et d’horreur. Médaille à la triste figure. Je comprend bien que certains éminents écrivains et artistes l’aient un jour refusé.

  12. Jean Marie Bossy replied:

    Une médaille en chocolat made in Normandie suffit !

  13. Roger-Dominique Joubert replied:

    Stone, le monde est stone !!!!

  14. Pierre Dicietdailleurs replied:

    Enfin des gens qui s’y connaissent en bonne chanson d’aujourd’hui !

  15. Claude Vlérick replied:

    Allez, repassons nos classiques, ça ne fait pas de tort :

    « Il ne suffit pas de refuser la légion d’honneur ; encore faut-il ne pas la mériter ! »
    Erik Satie.

    Et, bien sûr :

    « Soyez tranquilles ! Pour la reptation, vous êtes imbattables ; seulement, vous ne vous la concédez que dans la métaphore…
    Vous voulez bien vous allonger mais avec de l’allure,
    Cette « allure » que vous portez, Monsieur, à votre boutonnière,
    Et quand on sait ce qu’a pu vous coûter de silences aigres,
    De renvois mal aiguillés
    De demi-sourires séchés comme des larmes,
    Ce ruban malheureux et rouge comme la honte dont vous ne vous êtes jamais décidé à empourprer votre visage. »

    Léo. Il n’y a plus rien.

    Et bonne année à tous…
    Claude.

  16. andré replied:

    Il fallait avoir les oreilles idoines pour apprécier à leur juste valeur les braiments de Stone; notre sinistre en était manifestement pourvu.
    Bref, la joyeuse cohorte -pour ne pas dire légion- de ceux qui décrochent le hochet, s’accroît comme chaque année de quelques guignols de plus.
    Que ça en est même réjouissant, que je me prendrais presque à espérer que ce bon Fredy soit reconduit dans ses disfonctions l’an prochain …pour décorer Didier Super !

  17. Yves replied:

    Le problème n’est pas que Stone et Charden soient décorés de la Légion d’Honneur (j’y ai mis des majuscules), eux ou d’autres, les mêmes chanteurs de daube, peu importe,….Le problème est que les soit-disant dirigeants de la France prennent les français pour des incultes ou sont – cela doit être ça – eux-mêmes de vrais incultes. Alors que tant de talents connus, moins connus ou carrément inconnus demandent à s’exprimer, on sent bien comment une certaine censure s’installe – politique, économique, médiatique,…

  18. Christian Camerlynck replied:

    « qu’un song impur abreuve nos microsillons » ouille ouille mais z’oreilles
    ils chantent faux, et je vous jure que je ne suis pas un obsédé de la justesse. si vous voulez punir vos enfants infliger leur Stone et Charden dans l’Avventura ahahahah (en faisant des vagues….) de quoi les dégouter à tout jamais de Jean Sébastien Bach… ou de Romain Didier orchestrant symphoniquement Allain Leprest!!!
    Il y eut dans Pilote je crois une analyse de la verticalité transcendantale de cette œuvre Majeure de l’art mineur qu’est la variété pour midinettes et midinets des années septantes : j’ai nommé l’Avventura Qui en aurait un exemplaire. C’était assez caustique, je me souviens.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :