Wendo, culottes mouillées de larmes

Peut-on rêver à plus bel hommage, à plus beau témoignage de ses admiratrices ? Le chanteur de charme brésilien Wando vient de décéder. Derechef, il fut enterré, jeudi dernier. La veille, lors de la veillée funèbre, ce fut déluge, certes de larmes mais aussi et surtout de petites culottes en dentelles décorées, de la part de très nombreuses fans qui, d’habitude, les lui lançaient sur scène. Tant que le chanteur en faisait collection, se targuant de plus de 17000 pièces et envisageait même d’en faire un musée dans sa ville de Belo Horizonte, où il est décédé.
Que Johnny se prépare à son tour, le moment venu, à un déluge de gaines et de bustiers, de caleçons longs et de slips médicalisés…

Publicités

12 février 2012. Étiquettes : . Divers, Les événements.

3 commentaires

  1. Danièle Sala replied:

    C’est charmant ! mais moi, j’aurais plutôt une âme de « Sans culotte »… avec un bonnet rouge …

  2. Gérard DEBARD replied:

    C’est bizarre, le 23 Août, pour l’enterrement d’Allain Leprest, il y avait bien les larmes de 1500 personnes, mais je n’ai vu aucune petite culotte. Même le chagrin n’était pas porté en étendard ; aucun hystérique, rien que des malheureux !
    Gérard DEBARD

  3. Danièle Sala replied:

    Je n’y était pas physiquement, mais avec mes larmes oui . Et j’ai écouté avec émotion tous les hommages de ses amis ce jour là au cimetière d’Ivry-sur-Seine .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :