Tournée générale et vers pour tous

Aux musicologues de disserter sur le côté vintage d’une musique qui, bien qu’armée d’un fier chromatique en première ligne, lorgne parfois sur les classiques du rock anglais et américain, de ceux qu’on ne saurait plus faire, qu’on n’oserait plus.
Les apérologues, eux, s’intéresseront plus au nom du groupe, au sens comme à la pratique, prétexte à mirer la belle robe de vers levés, de verres trinqués, de ces mots qu’on échange sur le zinc, promesses apéritives, du monde qu’on refait et des espoirs digestifs que l’insouciante jeunesse de ces trois-là est bien capable de tenir. Eux veulent remettre nos existences sur les rails de la vie, les extirper du gris.
Tournée générale est bien joli nom pour un groupe. Qui  évoque tant ces troquets échauffés que ces grands soirs qu’on appelle de ses vœux. Et qu’ils nous chantent. Ça fait déjà tout un septennat que ces trois-là sèment leurs chansons et du même coup ensemencent les consciences. Car si c’est vrai qu’on peut tout chanter, l’utile comme le futile, eux joignent constamment le plaisir au nécessaire.
Ce troisième opus est encore plein de résolutions, de coups de poings sur la table, de cette dignité collective retrouvée qui nous tire la tête de l’eau (de l’eau ? quelle horreur !).
Leur parrain semble bien s’appeler Christian Paccoud, notre Paccoud au poing levé, qui non seulement n’a pas de mots assez forts, entre deux verres, pour vanter Tournée générale, mais en plus se laisse emprunter par eux quelques titres. Ce fut « Avenue du dragon » sur le précédent album, c’est « Etc ». Reprendre Paccoud c’est comme se coller un label d’une rare exigence, qui signe un engagement sans possible retour. Eux sont de lot, graines d’ananars qui déjà donnent de beaux fruits.
On notera aussi, en « bonus » comme ils disent, un bien beau duo de ce trio avec Hk & les Saltimbanks, avec des mots qui leur vont bien : « Vous avez vaincu vos despotes avec pour seule arme votre jeunesse. »
Bien sûr qu’on rêve pour eux d’une tournée générale, qui passerait au plus près de nos vies, de nos chez-nous. Au bar d’ici comme dans la salle d’en face : « J’traverse la vie / Avec mon sac et ma guitare / J’ai des amis / Dans toutes les villes et leurs satanés comptoirs. » A faire lever comme un ferment la joie d’un possible changement. On s’y joindra.

Tournée générale, Demain, c’est quand ?, 2012, SPPF/MVS distribution. Concerts le 17 mars à L’Artiste, à Golbey (88) ; le 21 mars au Réseau, à Nancy (54), le 23 mars à La Boule noire, Paris 18e ; le 24 mars à Champagny-en Vanoise (73). Autres dates sur leur site.

Publicités

14 mars 2012. Étiquettes : , , . Lancer de disque.

3 commentaires

  1. Olivier Marchand replied:

    tchin tchin!! bons textes et bons musiciens aussi !

  2. Sophie Magan replied:

    Je ne connaissais pas. Pas encore. Et j’aime, vraiment beaucoup. Belle découverte ce matin sur le net, je reviendrais à cette adresse faire mes prochaines emplettes. Merci et… Tournée générale, ça s’arrose !

  3. Danièle Sala replied:

    A consommer sans modération, je remets ma tournée : Encore un rom !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :