Tri men of Kemper

On se dit quand même que, de la forêt de Paimpont à la ville-confluent du Finistère, leur chant est des plus nature, inné, acquis. Seul le talent fait sans doute la différence. Là, à Saint-Jean-Bonnefonds, près de Saint-Etienne, nous sommes en terres intérieures où le breton n’est pas langue maternelle, loin s’en faut, et ça fait agréable exotisme. Jadis, nous nommions ce qu’ils font le folk. Souvenez-vous… C’étaient les années soixante-dix, Stivell, Tri Yann, Malicorne, Mélusine, l’âge de leurs vingt ans. Un incroyable mouvement, précieux et chaleureux. Le folk est depuis rentré dans son lit, dans son ru. Sauf dans leur région d’Armorique précisément, village celte qui toujours résiste à l’uniformisation.

Ewen, Delahaye, Favennec, samedi 24 mars 2012, Saint-Jean-Bonnefonds,

Gérard, Patrick, Mélaine : le trio EDF ! (le courant passe). Photo DR

« Dans la forêt des rêves / Marchaient Viviane et Merlin / Main dans la main… » Ah ! Viviane et « ses jolis seins de soleil dans son corsage » ! Légende cousue de rêves, venue de la nuit des temps… Sur scène, trois bardes, crinières blanches, nous la chantent, nous l’enchantent. Comment vous dire ? Ce sont des tronches, des trognes, des trombines, des personnages hauts en couleur, tirés de je ne sais quelle bédé (de Bourgeon sans doute), de quel livre d’enluminure, du Barbaz Breizh ou d’un Cheval d’orgueil… Tout trois guitaristes. Et pareillement violonistes. Et chanteurs et conteurs. Seul Ewen se distingue qui fait flèches de tous bois, ajoutant à son arc le diatonique et le banjo. Tout trois unissent leurs voix à n’en plus faire qu’une : « J’vous dit que le plus beau métier / C’est d’chanter ! » C’est entre traditionnel et folk-song, ces trois font pas le tri : ils prennent tout ce qui vient nourrir leur fringuant appétit. L’inspiration se nourrit d’hier et de demain, en v.o. comme en v.f., de voyages au long cours de Kemper à Concarneau, de pubs en bars, de filles en filles, même si régulièrement elle hante ces années soixante-dix, comme un regret : « On était jeunes on était beaux on était vifs. »
Ils le sont restés et leur prestation est rare élixir de jouvence. Un bonheur qui vous déride, d’une énergie jamais prise en défaut. Les p’tits jeunes ont tout à apprendre d’eux. A eux trois ils égalent sans mal Tri Yann, la dramaturgie en moins que du reste ils n’ont pas besoin. C’est nature, vous dis-je… Patrick Ewen, Gérard Delahaye et Mélaine Favennec puisent peu dans le pactole de la tradition ; ils la font vivre, tout simplement, en y surajoutant leurs chansons très contemporaines dans l’inspiration, dans les préoccupations. D’actualité aussi, comme celle sur Jérôme Kerviel le trader. Ou cette autre sur la guerre d’Algérie, au moment où on fête les cinquante ans des accords d’Evian. Pour autant ce n’est pas l’essentiel de leurs chansons. Car, s’ils ne sont pas tout à fait chauves, ils sont carrément chauvins : rien n’est mieux à leurs yeux que Quimper (en breton : Kemper – j’y accorde de l’importance) et les monts d’Arrée, que cette terre qu’ils emmènent avec eux sur la route et nous font partager. Il y a dedans tout l’humus d’une culture idéalisée, d’un art de vivre et de chanter ; il y a tout l’imaginaire en son sein. Et ceux, gorgés de soleil dans son corsage, de la fée Viviane.

Le myspace de EDF (Ewen, Delahaye, Favennec) c’est ici !

Publicités

25 mars 2012. Étiquettes : , , , . En scène, Mes nouvelles Nuits critiques.

One Comment

  1. Théfaine Jean replied:

    Joli portrait de trois joyeux drilles à préserver comme menhirs! En scène, le trio ferait bouger une colonie de soldats de plomb. Ne pas oublier qu’il a sorti il y a quelques mois un disque, « Kan tri men », du même bois de chauffe. Salut, vieux frères.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :