Brassens version country

Ce n’est évidemment ni le premier ni le dernier à cuisiner Brassens avec ses propres ingrédients, sa propre sauce. C’en est même devenu un grand classique, pour certains un passage obligé, presque un CAP chanson à lui tout seul, option « moustache, guitare et pipe ». Les brassensologues doivent en avoir de pleines étagères. Donc, voici Christian Valmory, par ailleurs rédacteur chez notre estimé confrère Vinyl. Valmory cuisine, lui, le vieux à la sauce country, et c’est agréable même si, question de goût, il aurait pu remuer la sauce plus longtemps encore, façon Nashville. Valmory n’a pas prélevé que les « tubes » de tonton Georges, pas sélectionné que les « inconnues » non plus : seulement ses préférées, celles qu’il aime chanter plus que tout, de La tondue à Oncle Archibald, de L’assassinat au Vieux Léon, du 22 septembre au Gorille… Douze titres et, comme on s’acquitte de dime ou de gabelle, un titre en plus, un cadeau, un hommage au maître : A l’enterrement de Georges Brassens, paroles et musique de Christian Valmory, comme l’exégèse en léger différé de la cérémonie mortuaire à Sète, avec, par ordre d’apparition en scènes, les copains, les copines éplorés, des filles de joie et des hôtesses de l’Olympia aux escargots de Prévert, des gendarmes de Brive-la-Gaillarde à sa bonne Jeanne : « Si au fond du ciel une grosse voix / Fait tonner un merde de l’au-delà / Ne croyez pas que c’est un mot de Dieu / C’est Georges Brassens qui s’amuse un peu. » Discret, un rien timide, Valmory n’a pas fait grand cas de cet opus dans les médias, tant que cet album avait échappé à notre vigilance. Pour l’avoir exposé le week-end dernier à Randan, le voici chamarré, épinglé au tableau de chasse de NosEnchanteurs, où, entre nous, il a toute sa place.

Christian Valmory, La country de Brassens, 2007, autoproduit. Le myspace de Valmory c’est ici.

Publicités

4 avril 2012. Étiquettes : , . Lancer de disque.

5 commentaires

  1. Mière replied:

    J’ai lu un jour que G.BRASSENS avait répondu à l’occasion d’un entretien avec un journaliste qu' »il laissait derrière lui un public intelligent… ». J’ose espérer faire partie de cet ensemble-là et j’accorderai à l’initiative de Christian Valmory la permission de convaincre le plus grand nombre… d’abord parce que j’aime la musique country et ensuite parce que j’ai le sentiment que les chansons de Brassens sont universelles… à bientôt. Denis

  2. Robin RIGAUT replied:

    Rappelons que Valmory a écrit « L’Enterrement de Brassens » en 1968 (33T 16cm tiré à 300 ex), du vivant de Tonton Georges. Lorsqu’il lui joua, celui-ci commenta d’un œil ammusé : « Bon Dieu, il est temps que je ressuscite ! »
    ® (from VINYL)

  3. Odile replied:

    Pas mal l’anecdote de Robin, c’est bien l’humour de Tonton Georges !
    Pour reprendre les mots de Michel, je suis bien une Brassensologue qui en a plein ses étagères !
    On peut dire que beaucoup se sont régalés à le chanter ou jouer dans touts les styles, les genres, mais je découvre cette version country.

  4. FESTIV'ART replied:

    Je ne résiste pas à l’envie de me glisser là… D’abord parce que Christian Valmory, rencontré au festival Bernard-Dimey et qui m’avait glissé son CD… De beaux échanges, cette fois-là, avec Robin Rigaud aussi… Bref, toute une bande de fous que j’espère retrouver bientôt à Nogent.
    Ensuite parce que Brassens… mais là, je vais tout de go vous avouer ma lassitude. Je n’en peux plus des reprises. J’ai besoin d’une pause !
    J’ai juste envie de me souvenir de ce garçon qui me charmait du haut de ses 17 ans, en costume de velours, pipe à la bouche et qui reprenait l’ami Georges… Les années 60 n’avaient pas fini de nous étonner… et ce garçon là qui a fait pourtant un parcours exceptionnel dans de très hautes sphères, parcourant le monde entier dans la Culture, regrette encore aujourd’hui de n’avoir pu faire carrière dans la chanson avec ses créations…
    Pardon à tous pour cette note très personnelle mais qui révèle peut-être pourquoi aujourd’hui je me bats comme une damnée pour la chanson …

  5. jean-louis zaccaron replied:

    christian valmory un grand interprète de la chanson, un brassens de haute qualité.
    jean-louis zaccaron

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :