Portfolio : Jeanne Garraud au Limonaire

par Lucien Soyère

Le Limonaire, ce « bistrot à vins et à chansons » du 18 de la rue Bergère, dans le 9e, lieu mythique s’il en est de la chanson. Ici promiscuité rime avec convivialité… On est apparemment entre gens de bonne compagnie, les voisins sont sympas. A la table près de l’entrée… Rémo Gary, Michèle Bernard, d’autres connus ou inconnus… Un régal pour les papilles (excellent coq au vin et côte du Rhône à la hauteur) ; un régal pour les oreilles… Mais on ne mélange pas ces plaisirs : le service est interrompu pendant le tour de chant.
Jeanne Garraud est sur l’étroite scène, au piano. Personne face à elle, une partie du public à sa droite, l’autre dans son dos, et pourtant la complicité avec le public est là (au prix de quel torticolis ?). Une performance vu la configuration des lieux. En invité surprise, Rémo Gary : clin d’oeil filial ? Les artistes sont ici payés au chapeau, « à hauteur (minimale) d’une place de ciné ! » clame le Monsieur Loyal du lieu…  Ce soir-là, le film est de qualité, tant qu’après le générique de fin on en redemande.

« Jeanne Garraud ne chante, peu ou prou, que l’amour. Oui, mais d’une autre façon, envoûtante et intrigante. Comme une femme mûre et sûre, en apparence. Derrière laquelle se masquent difficilement toute la fragilité de l’être, les hésitations, la soif d’aimer mais la maladresse de le faire. Et c’est magnifique. Jeanne Garraud a les mots pour presque tout dire, dans un art qui, par elle, fait merveille, qui vise juste, qui touche toujours. On ne la raccrochera à aucune école, aucune époque. On sent simplement que toute l’histoire de la chanson est derrière elle. Aussi sûrement qu’elle l’est devant. MK »

Le site de Jeanne Garraud c’est ici ; Jeanne Garraud sur NosEnchanteurs, c’est là.

Publicités

18 février 2012. Étiquettes : , . Chanson sur Rhône-Alpes, Lucien Soyère, Portfolio. 6 commentaires.

Portfolio : La Grande Sophie en symphonique

par Lucien Soyère

Vous pouvez sans mal l’entendre sur radios et télés actuellement, toute occupée qu’elle est à assurer la promo de son nouvel et très intéressant album, La place du fantôme (son sixième), paru ces jours-ci chez Polydor. Son précédent opus, Des vagues et des ruisseaux, paru en 2009 chez AZ, avait été récompensé par le Grand prix du disque de l’Académie Charles-Cros. En lieu en place d’une chronique en bonne et due forme, Lucien Soyère nous propose ce portfolio, avec pour seul commentaire : « C’était à Lille, en 2010, la seule fois où je l’ai vu, ça avait beaucoup de gueule avec un orchestre philharmonique. » On complète ce portfolio avec un clip extrait de son nouvel album. Le site de la dame, c’est ici.

17 février 2012. Étiquettes : . Lancer de disque, Lucien Soyère, Portfolio. 1 commentaire.

Portfolio : Christian Paccoud

par Lucien Soyère

Nouveau portfolio de l’ami Lucien Soyère. Après Xavier Lacouture, voici Christian Paccoud, dans la mise en scène de son Arthur, le pécheur de chaussures, avec Paccoud et Armelle Dumoulin, présenté vendredi dernier salle des tilleuls à Viricelles, dans la Loire. A noter que Christian Paccoud présente actuellement cinq spectacles. Deux pour jeune public (Polion le vagabond et Arthur le pécheur de chaussures), son récital solo Ça compte pas, ainsi qu’Eloge du réel (où Paccoud chante Novarina) et Les Magnifiques, chansons écrites en milieu psychiatrique et en ateliers d’adolescents en difficultés, interprétées avec Les Sœurs Sisters et Le Gros cœur. Le site de Paccoud c’est ici ; d’autres articles sur Christian Paccoud dans NosEnchanteurs, c’est là.

7 février 2012. Lucien Soyère, Portfolio. Laisser un commentaire.

Portfolio : Xavier Lacouture

par Lucien Soyere

Ah ! Lacouture ! Lui aussi a son rond de serviette chez NosEnchanteurs. Il passait hier pas très loin de chez moi, à Monistrol-sur-Loire ; j’y étais pas, dommage. Mais l’ami Lucien Soyere, un retraité fou de chanson et de photo, déjà coupable d’autres portfolios sur ce blog, habite Monistrol et lui, n’a pas loupé le Xavier. En attendant la reprise, en attendant d’en découdre avec des promesses cousues de fil blanc, même si l’espoir ne tient qu’à un fil, Lacouture se pose là, évident. MK

29 janvier 2012. Étiquettes : . Lucien Soyère, Portfolio. 2 commentaires.

Portfolio : Gérard Morel

Lucien Soyere est altiligérien et grand amateur de chanson. Altiligérien car résident de la Haute-Loire. De temps à autres, Lucien illustre quelques de mes billets sur NosEnchanteurs. Là, il nous fait parvenir une série de clichés, prise cet été au festival de Fay-sur-Lignon, clichés dont Gérard Morel est le héros. Rappelons que m’sieur Morel a son rond de serviette à la table de NosEnchanteurs. Et qu’il vient de sortir coup sur coup un dévédé, « Gérard Morel & toute la clique qui l’accompagne en concert » ainsi que son nouvel et double album, « Le régime de l’amour » (le nouvel opus plus un disque un public). A propos du dévédé, j’en disais il y a peu sur Le Petit Format du Centre de la Chanson : « Voici donc la captation d’un concert ardéchois (et parfois d’ailleurs) au cœur fidèle, le chœur étant sa clique et le public la claque. C’est du Morel tout craquant qui déjà déflorait (ce saint homme aime déflorer…) une partie de son nouvel album à venir (depuis largement venu), avec la complicité d’une grande formation (il a d’autres formules : quartet et solo) et de l’intempestif clairon de son beauf qui fait bœuf. Derrière la caméra, l’ami Eric Nadot qui, il y a peu, découpait déjà le Gégé en fines Tranches (de Scènes) : y’a récidive de sa part, sévère addiction. (…) On peut penser que l’image n’apporte que peu à la chanson, mais là non : Morel crève l’écran. » Les superbes clichés de Lucien Soyère rendent pareil. www.gerardmorel.com


12 octobre 2011. Étiquettes : , . Chanson sur Rhône-Alpes, Lucien Soyère, Portfolio. Laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :