C’est Sophie la plus Forte !

Avec un livret fait de dessins de… Sophie Forte

On l’a connue actrice, de cinéma comme de théâtre. Humoriste chez France-Inter et en one-women-show pour cinq spectacles sur les routes de France et d’ailleurs. Et chanteuse, sa passion depuis toujours. Un premier album éponyme en 2004, joliment réussi, et pas mal de concerts. Puis un ventre qui s’arrondit et allait nous la transformer, la Sophie. La première fille, les couches et les tétées changent de fait le répertoire de la jeune maman. Du coup, le public se rajeunit diablement. On se couche aussi plus tôt : les concerts se déroulent en aprèm. Bain de jouvence et inspiration renouvelée : Sophie Forte devient chanteuse pour enfants. Pas dans la catégorie facile : elle laisse vacante les cases Goya et Dorothée et s’en va jouer ailleurs, près des rives sensibles qui sont les siennes. Elle observe ses gamines (une deuxième est née entre-temps, entre deux albums) et écrit des chansons. Qui nous parlent des choses de l’enfance, certes. Qui sont joyeuses, pimpantes, comme l’est cet âge. Mais dont toutes, ou presque, sont matière à réflexion, à discussion. Ainsi ce troisième album, Chou-fleur, dont l’adaptation scénique s’intitule : Tout ce que vos enfants ont toujours voulu savoir et que vous n’avez jamais osé leur dire. Tout… Sur les doutes, le chagrin, la sexualité, les rêves, sur la vie qui passe, sur les interdits (elle nous fait même le coup du père Brassens et de sa Ronde des jurons : même inspiration qui lui fait écrire Les Grands mots)… Sur les sans-abris aussi, dans un très beau duo avec Henri Dès, Les gens qui vivent dans la rue :
Je n’sais pas mon chéri
Où était leur maison
On peut changer de vie
Pour un tas de raisons
On peut fuir un pays
Parce qu’il est en guerre
Être né à Paris
Et trouver la misère

S’il y a des chanteurs qui cantonnent les gosses dans une enfance étroite, d’autres les aident à grandir, à comprendre le monde. Sophie est très Forte pour cela.

Sophie Forte, Choux-fleur, 2010, Victorie/Universal. Sophie Forte au Théâtre de La Gaîté Montparnasse , à Paris, jusqu’au 26 décembre (tél.01.43.20.60.56) ainsi qu’à Loudéac (22) le 29 octobre, et Bonneuil (94) les 5 et 6 novembre. Le site de Sophie Forte

23 octobre 2010. Étiquettes : . Lancer de disque, Pour les mômes. Laisser un commentaire.

Le coin des mômes : Dès, Forte, Schneider et Dimey

"Un moineau / Sur ton dos / Ça picote / Ton chapeau" (Henri Dès, illustration Vincent Farges)

Suivre les textes d’une chanson sur un livret de cédé, ce n’est, convenons-en, pas très pratique : c’est écrit tout petit petit ! Réjouissons-nous donc de l’initiative des Editions des Braques qui lance une nouvelle collection de livre-disques : des vrais livres fourmillant de belles images et, hop, le cédé à l’intérieur pour écouter en simultanée. C’est sympa d’autant plus que le choix des disques l’est, puisant dans l’un des meilleurs catalogue de la chanson pour enfants, celui de Victorie music : les premières livraisons sont celles du Cache-cache d’Henri Dès (illustrations de Vincent Farges) et de J’suis vert de Sophie Forte (illustrations de Camille Loiselet). A paraître à la prochaine rentrée un autre Henri Dès (La petite Charlotte), la Poucette d’Andersen et des poèmes de Pierre Chêne. Les dessins sont comme dans les beaux livres d’enfants : tendres et colorés, avec de la poésie dans chaque trait, joli travail d’artiste artisan sur sa planche à dessin, loin de tous studios où, après avoir pointé, on dessine à la chaîne du mickey et du picsou de chez disney (de quoi être dingo !). A ces livres-cédés s’ajoutent dans la même collection des livres-dévédés tout aussi beaux, tout aussi passionnants.

Puisque nous sommes dans les disques pour enfants, signalons en deux qui viennent de sortir, tous deux chez Victorie music. Le premier est d’Alain Schneider, Mes petits moments, sur les différentes séquences de la journée : réveil, toilette, câlins, bonbons, repas, télé… ; l’autre de Dominique Dimey (la fille de Bernard), Bonjour les mamans. Certes la fête des mamans est passée, depuis peu il me semble. Il me semble surtout que les mamans se fêtent de tendresse tous les jours (les papas aussi d’ailleurs) et que ces petites chansons-là peuvent se reprendre souvent. Par et avec cœur. Ces deux adorables cédés pour un public de 2 à 6 ans.

31 mai 2010. Étiquettes : , , , . Lancer de disque, Pour les mômes. Laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :